de l’encre à la lumière

« Le geste
se laisse glisser sur le papier.
Dépose, dose et expose
plus ou moins l’encre.
Brillances, lueurs, matières
font émerger du papier
les volumes les plus purs,
résultat de l’alliance ancestrale
de la main à l’outil,
lue par l’imaginaire. »

Valentin Bourdon.