collaborations

Mon travail d’encrier sur papier m’a conduit vers des formats assez grands, voire monumentaux (cf. la dernière encre de 24 m de long, réalisée pour l’exposition en 2018 au centre culturel « Les Fosses d’Enfer » de St-Rémy/Orne) qui permettent des installations dans des lieux d’expositions aussi divers que des espaces classiques ou des lieux patrimoniaux.

Ces installations permettent une immersion au coeur du travail de l’encre. Elles sont accompagnées de vidéos, comme celle présentée à St Rémy (https://youtu.be/YcIIW7-y9Tw),  et en projet, des installations uniquement sonores.

Ce travail sur la gestuelle du corps laissant une trace sur le papier, sur le mouvement des encres suspendues, témoignage d’une pulsation liée à la vie, conduit à explorer plus en avant des collaborations artistiques vers d’autres disciplines comme la danse et la musique.

  • Didier Makaga, compositeur/musicien, installé à La Réunion, a découvert en août 2018 mon travail d’encrier. L’installation de la « Forêt » au Sépulcre lui a inspiré un très beau et émouvant morceau, joué avec son complice Lionel Guillemin, à la contrebasse (https://www.youtube.com/watch?v=nDnqIGb1wNM).
  • Un projet de collaboration avec le chorégraphe et danseur Olivier Viaud (compagnie V.O.) va se concrétiser autour d’une exposition en juillet 2019 dans l’église St-Nicolas à Caen. Spécialiste de la danseuse Marie-Louise Fuller, dite  « la Loïe Fuller* », il y a vu, notamment dans la grande encre exposée à St Rémy/Orne, une partition dansée pour la Loïe Fuller. Olivier Viaud a créé une compagnie de danse contemporaine en 1989 à Mulhouse, pour venir s’installer à Caen depuis 1997. Il a monté des spectacles chorégraphiques et théâtraux inspirés de la vie et de l’art de « la Loïe Fuller », comme « Dancing Doves » sur la jetée d’Arromanches avec les danseurs Patrick Chéradame et Véronique Ben Ahmed.

(*) Danseuse incarnée de l’art nouveau, la Loïe Fuller (1862-1928) est, avec Isadora Duncan, la grande figure de la danse du début du XXe siècle. de son vivant, ses chorégraphies avec mouvement de voiles, reflets de miroirs, projections lumineuses, ont fasciné les écrivains, les peintres et sculpteurs… et tout un public qui lui réserva un accueil triomphal.